Influence des formations végétales, du microclimat et des caractéristiques du sol sur la distribution à l'échelle fine des champignons ectomycorrhiziens

 

 

 

von: Lougbégnon Hyppolite Aignon

GRIN Verlag , 2018

ISBN: 9783668609501 , 126 Seiten

Format: PDF, Online Lesen

Kopierschutz: frei

Mac OSX,Windows PC für alle DRM-fähigen eReader Apple iPad, Android Tablet PC's Online-Lesen für: Mac OSX,Linux,Windows PC

Preis: 34,99 EUR

eBook anfordern eBook anfordern

Mehr zum Inhalt

Influence des formations végétales, du microclimat et des caractéristiques du sol sur la distribution à l'échelle fine des champignons ectomycorrhiziens


 

Thèse de Master de l'année 2016 dans le domaine Biologie - Botanique, note: -, , langue: Français, résumé: La présente étude a porté sur l'influence des formations végétales, du microclimat et des caractéristiques du sol sur la distribution à l'échelle fine des champignons ectomycorrhiziens. Cette étude vise à évaluer l'effet des paramètres écologiques, pédologiques et climatiques sur les communautés fongiques. Elle été réalisée dans la forêt classée de l'Ouémé Supérieur située au Nord Bénin dans trois différentes formations végétales (V1 = forêt claire à Isoberlinia doka, V2 = forêt claire à Isoberlinia tomentosa et V3 = forêt claire à Uapaca togoensis) repartis au sein de trois sites différents dont notamment Angaradebou, Sonnoumon et Gando, à raison d'un type de formation végétale par site. Neuf placeaux permanents de 2 500 m² ont été installés à cet effet dans les trois formations végétales et subdivisés en 25 placettes de 100 m2 chacun, soit au total 225 placettes. Les relevés mycologiques ont été effectués suivant une fréquence de deux visites par semaine et par placeau pendant 5 mois (Juin à octobre). L'abondance des espèces a été estimée par le comptage des individus intacts matures et immatures. Cinq échantillons de sol au total ont été prélevés dans tous les placeaux au niveau des placettes 1, 5, 13, 21 et 25 et analysés au laboratoire afin de déterminer les caractéristiques chimiques et physiques du sol. Les variables climatiques (température, humidité relative et pluviométrie) ont été mesurées pendant toute la saison mycologique à l'aide des data logger HOBO micro station installés au milieu de chaque placeau (placette 13) et des pluviomètres au niveau de chaque site. L'Analyse Canonique des Correspondances (CCA) a été réalisée suivie des analyses de variances afin de déterminer l'influence des types de forêt, des paramètres physiques et chimiques du sol et du microclimat sur les communautés fongiques et l'Analyse de Redondance Canonique (RDA) a permis de montrer le type de relation qui existe entre les variables édaphiques significatives et la richesse spécifique en champignons. [...]